ORGANISME CERTIFICATEUR
ET DE SERVICES DU SECTEUR

Hôtellerie / Restauration / Loisirs / Tourisme
menu

Rôle des CPNEFP

Les Commissions Paritaires Nationales de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) visent à certifier la réalité de compétences professionnelles, entendues dans le sens usuel de « capacités à mobiliser ses ressources personnelles en vue de produire le travail demandé par l’entreprise, en tenant compte des moyens fournis par celle-ci et de l’environnement dans lequel on agit ».

Elles s’appuient sur des indicateurs qui portent sur la manière de faire ou le résultat attendu. Le critère essentiel d’évaluation est ainsi l’autonomie au poste de travail.  C’est pourquoi elles privilégient l’observation au poste de travail comme mode d’évaluation.

La compétence étant par nature contextualisée, l’entreprise, s’appuyant sur un tuteur, s’engage à tout mettre en œuvre pour faciliter l’acquisition et l’exercice de cette compétence. Elle sera aussi le principal support de l’évaluation.

L’évaluation positive des compétences entraîne celle des savoirs de référence qui les conditionnent. Ainsi, pour la certification de ces derniers, il ne sera pas fait appel à des évaluations formalisées séparées.

Toutefois, s’agissant de postes ouverts à des débutants, pour certaines compétences liées à un emploi donné, le poste de travail ne garantit pas l’opportunité d’une observation complète. Dans ce cas, l’évaluation en continu des savoirs de référence associés est formalisée directement par l’établissement de formation dans le livret de suivi.

Pour un même CQP les certificats délivrés ont une valeur nationale. Si les formations qui y préparent doivent être modulées en fonction des emplois et des profils des postulants, les validations apportent en revanche aux titulaires et aux entreprises qui les embauchent une garantie d’homogénéité à travers le référentiel d’emploi type défini par les partenaires sociaux.

Les CPNEFP assurent la maîtrise d’ouvrage de ce dispositif de validation.
Pour chacun de ses CQP, les CPNEFP ont mis en place une Commission Nationale de Certification qui :

  • détermine l’emploi type et les règles d’évaluation et de validation correspondantes
  • désigne les partenaires externes (établissements de formation accrédités),
  • décide de l’attribution des diplômes ou des attestations de certification partielle,
  • contrôle les réalisations des partenaires externes.


CLa mise en œuvre des CQP résulte d’un travail conjoint entre les CPNEFP qui ont établi les référentiels de certification et les organismes de formation qui les ont traduits en référentiel de formation.

Les référentiels CQP reposent sur une description des activités propres aux catégories d’emplois correspondants aux CQP retenus par les CPNEFP. Ces activités sont classées en blocs de compétences. 

Chaque bloc de compétences est rédigé à partir de trois descripteurs du Cadre Européen de Certification (CEC) à savoir : 

  • les savoirs : ils correspondent aux connaissances,
  • les aptitudes : elles sont assimilées à des savoir-faire,
  • les compétences : elles sont assimilées à des capacités transversales.

Les CQP sont délivrés par la Commission Partiaire Nationale de Certification à l’issue soit d’un parcours de formation, soit d’une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Dans ces deux situations, le candidat aura satisfait aux exigences des évaluations déterminées par les CPNEFP.

Les référentiels des CQP constituent le cadre de référence national à partir duquel les organismes et les évaluateurs doivent réaliser leurs missions respectives.

Les CQP font l’objet d’une inscription au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) de France Compétences. Leur enregistrement permet la reconnaissance d’une qualification pour les candidats, la valorisation des métiers pour le secteur et leur visibilité au niveau national.

Le parcours du CQP s’appuie sur une formation organisée par un organisme de formation habilité et d’une évaluation finale organisée par un organisme évaluateur habilité par CERTIDEV.

La formation et l’évaluation continues d’un candidat sont assurées conjointement par l’entreprise et l’organisme de formation.  Les organismes de formation assurent l’acquisition des savoirs de référence et coordonnent la préparation au CQP.  L’entreprise désigne un tuteur. Ce tuteur est chargé du développement et de l’évaluation des compétences à acquérir en entreprise.

L’organisme évaluateur est chargé d’évaluer, au cours d’une évaluation finale, les compétences attendues.

L’administration du dispositif est assurée par Certidev.

 

Rôle des CPNEFP